AUBERT Moïse, Alexandre

Par Thérèse Burel

Né en 1869 à Mazangé (Loir-et-Cher) ; marchand de vins, employé des chemins de fer, agent d’assurance ; militant communiste du Loir-et-Cher.

Moïse Aubert fit ses études secondaires au lycée Ronsard à Vendôme (Loir-et-Cher), prépara l’École centrale à Paris au lycée Henri-IV, y fut reçu, mais n’y entra pas, son père ne pouvant acquitter le montant de ses études. Il fut marchand de vins en gros, employé des chemins de fer départementaux à voie étroite, agent d’assurance.

Moïse Aubert milita au Parti communiste sa vie durant. En 1924, il fut candidat du Bloc ouvrier et paysan aux élections législatives ; il obtint 1 289 voix, soit 2,08 % des votants. Il fut arrêté en mai-juin 1940 et libéré avant l’arrivée des Allemands à Blois. Interné le 22 juin 1941 à Blois, puis à Compiègne, enfin hospitalisé au Val-de-Grâce, il fut libéré comme malade. Il mourut le 27 septembre 1959 à Orchaise (Loir-et-Cher).

Y a-t-il identité avec Moïse Aubert, cheminot, syndicaliste de la Mayenne ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article10360, notice AUBERT Moïse, Alexandre par Thérèse Burel, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 11 décembre 2008.

Par Thérèse Burel

SOURCES : Arch. Dép. Loir-et-Cher, série M, élections. — Renseignements fournis par M. Larcade, Mme Simone Pearlon, fille du militant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément