LAGEIX Achille, Léopold

Par Gilles Pichavant

Né le 12 mai 1886 à Elbeuf ; Ouvrier du livre, typographe-linotypiste ; syndicaliste CGT en Seine-Inférieure (Seine-Maritime) ; socialiste SFIO à Rouen.

Fils d’un garçon de magasin et d’une couturière, Achille Lageix naquit à Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), le 12 mai 1886. Mobilisé le 4 août 1914, il fut fait prisonnier à Verdun le 23 mai 1916, et interné à Celle (Allemagne). Il fut libéré le 7 janvier 1919. Il revint de captivité avec des séquelles dues à une gastro-entérostomie, qui lui provoquaient des difficultés de digestion et des vomissements. En conséquence on lui attribua une pension qui monta à 75% à la veille de la 2e guerre mondiale (13 mars 1939).

En 1928, Achille Lageix était le secrétaire de la 22e section syndicale du Livre confédéré, membre de la CA de l’Union départementale CGT Confédérée, et membre du Conseil supérieur du Travail. En août 1929, il participa au congrès de la fédération du Livre, à Toulouse.

Militant socialiste SFIO de la Seine-Inférieure, membre de la CA de la section de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) Achille Lageix fut, à deux reprises, candidat aux élections législatives : le 22 avril 1928, dans la 1re circonscription de Rouen, où il arriva bon dernier avec 854 voix sur 16 653 suffrages exprimés, précédé de quatre candidats (dont le communiste Valentin Debailly, 2 056 voix) et où il se retira ; le 26 avril 1936 dans la 3e circonscription de Rouen, contre le néo-socialiste René Lebret maire d’Elbeuf et député sortant, où il obtint 880 voix sur 19 428 inscrits, précédé de six autres candidats. Il se désista pour le communiste Henri Courtade qui fut battu par Lebret. Le 31 mai 1935, il présida à Rouen, une réunion de propagande du Parti socialiste, à laquelle Marceau Pivert avait été invité à faire l’analyse de la situation économique.

Achille Lageix s’était marié à Mont-Saint-Aignan (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 2 février 1924 avec Fernande Estelle. En 1936, ils habitaient à Rouen, 7 place des Emmurés .

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article115380, notice LAGEIX Achille, Léopold par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 27 mars 2017.

Par Gilles Pichavant

SOURCE : G. Lachapelle, Les élections législatives, op. cit. — Le Prolétaire Normand, du 24 décembre 1928. — Le Populaire, du 7 avril 1928, du 15 août 1929, du 1er juin 1935. — Arch. Dép. de Seine-Maritime, registre matricule 1R3208, classe 1906. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément