SAINT-DIZIER Pierre, André

Par Jean Maitron

Né le 26 juillet 1902 à Bar-sur-Aube (Aube), mort le 15 août 1978 à Villepinte (Seine-Saint-Denis) ; responsable du CDLP ; militant communiste ; conseiller municipal de Bar-sur-Aube.

Pierre Saint-Dizier était le fils d’un coiffeur.

Militant communiste, il était un actif propagandiste du Secours ouvrier international en 1930. Il en assura le secrétariat pour la région parisienne jusqu’en 1933 puis fut responsable du Centre de diffusion du livre et de la presse (CDLP) jusqu’en 1939.

À cette date, il assurait avec Michel Onof et Alice Duchêne le secrétariat de l’Association nationale de soutien à l’enfance (ANSE).

Il fut d’octobre 1944 à septembre 1947 conseiller municipal de Bar-sur-Aube où il tenait un bazar, avec sa femme.

Marié à Paris XVIIIe arrondissement le 23 juin 1930 avec Yvonne Michel, il divorça en 1941 et se remaria le 7 avril 1942 à Bar-sur-Aube avec Yvonne Rivoal.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article130233, notice SAINT-DIZIER Pierre, André par Jean Maitron, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 10 janvier 2017.

Par Jean Maitron

SOURCES : Arch. PPo. 101. — Notes de Jean Maitron. — Rens. mairie de Bar-sur-Aube. — RGASPI, 495 270 5282, dossier à son nom dans les archives du Komintern, pas encore consulté.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément