Militant anarchiste mobilisé au Front.

Pendant la Première guerre mondiale, au front en 1915, E. Adam était mobilisé dans le service des ambulances du Xe corps. Il y diffusait la presse anarchiste comme en témoigne en 1938 le militant communiste Fernand Herpin : « Et puis c’est la guerre.....je nage.....l’union sacrée. Je pars au front, c’est le contact avec les blessés. souffrances morales affreuses. Tous les journaux rivalisent de fripouilleries. En 1915 je suis incorporé dans une ambulance divisionnaire du IO° corps, j’y rencontre un camarade E. Adam qui plus tard me communique “Ce qu’il faut dire” de Sébastien Faure. Je lis des brochures anarchistes. »

SOURCE : Autobiographie de parti de Fernand Herpin, paysan communiste, RGASPI 495 270 4079.

Version imprimable de cet article Version imprimable