FABRE DES ESSARTS, Léonce (Eugène-Joseph), dit Synésius

Né à Aouste (Drôme), le 19 mars 1848, mort en février 1917 à Versailles (alors en Seine-et-Oise, aujourd’hui dans les Yvelines). Enseignant, puis fonctionnaire au ministère de l’Instruction publique. Poète et publiciste. Occultiste. En relation avec Victor Considerant dans les années 1880 et proche d’Alhaiza dans les décennies suivantes, il participe aux manifestations fouriéristes de la fin des années 1880 jusqu’à la Première Guerre mondiale.

DESMARS Bernard (2012), “dit Synésius Fabre des Essarts, Léonce (-Eugène-Joseph)”, Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en juillet 2012, URL : http://www.charlesfourier.fr/article.php3?id_article=961.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article141338, notice FABRE DES ESSARTS, Léonce (Eugène-Joseph), dit Synésius, version mise en ligne le 22 juillet 2012, dernière modification le 22 juillet 2012.
Version imprimable Signaler un complément