ROCTON Yvon (ROCTON Yves dit)

Par Louis Botella

Né le 19 mai 1938, mort le 27 septembre 2008 à Fenloux (Deux-Sèvres] ou à Niort (Deux-Sèvres] ; ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de la Loire-Atlantique ; militant trotskiste.

Yvon Rocton entra à Sud-Aviation (la future société Aérospatiale) en 1956 à l’usine de Bouguenais, à côté de Nantes. Il milita d’abord au sein de la CGT avant de se faire exclure en 1964 et de rejoindre FO au sein de laquelle, il assuma la fonction de secrétaire de sa section syndicale locale.
Un temps communiste, il rejoignit le trotskysme courant Lambert après son service militaire. Militant des Auberges de jeunesse, il fut exclu de la FUAJ en 1963.

Il se rendit célèbre le 14 mai 1968 lorsqu’il fit voter par les travailleurs de cette entreprise l’occupation de leur usine ; quelques jours plus tard ceux du groupe Renault en firent de même. Il eut également des responsabilités importantes au sein de la coordination nationale du groupe d’abord de Sud-Aviation puis de la SNIAS enfin de l’Aérospatiale.
Lors de son départ à la retraite en 1995, il était encore secrétaire de sa section syndicale. Il se retira à Fenloux, une petite commune des Deux-Sèvres.

Au cours du congrès confédéral tenu en 1966, il soutint, comme la grande majorité des délégués de l’Union départementale de la Loire-Atlantique, le projet de résolution générale présenté par Camille Pallordet*, motion qualifiée de trotskiste et anarcho-syndicaliste par leurs opposants.
Yvon Rocton fut l’un des négociateurs et signataires de l’accord
d’entreprise de l’Aérospatiale de 1970.

La cérémonie funèbre eut lieu le 1er octobre 2008 au funérarium de Niort.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article142956, notice ROCTON Yvon (ROCTON Yves dit) par Louis Botella, version mise en ligne le 12 novembre 2012, dernière modification le 19 janvier 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1966 et de 1969. — FO Métaux, mensuel de la Fédération confédérée FO de la Métallurgie, septembre 2008. — FO Hebdo, 8 octobre 2008. — Communiqué de l’Union départementale FO de la Loire-Atlantique, 28 septembre 2008. — L’Express, 14 novembre 2002. — Jean Hentzgen, Du trotskysme à la social-démocratie : le courant lambertiste en France jusqu’en 1963, thèse, université de Normandie, 2019,.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément