OTT Robert

Par Patrick Auzende

Né le 2 mai 1868 à Strasbourg (Basse-Alsace, Alsace-Lorraine), mort en 1951 ; typographe alsacien, syndicaliste CGT du Livre, président du Syndicat Typographique de Strasbourg de 1899 à 1902 ; membre-fondateur de la Coop en 1902 ; conseiller municipal de Schiltigheim, membre de la SFIO.

Robert Ott naquit le 2 mai 1868 à Strasbourg, en Basse-Alsace, en Alsace-Lorraine, région de l’Empire allemand de 1871 à 1918. Sur le plan professionnel, Robert Ott choisit les métiers du livre. Après l’école primaire, il partit faire son apprentissage typographique à imprimerie Istra à Strasbourg. Puis comme il était assez fréquent dans le milieu du livre, Robert Ott partit en voyage pour aller d’imprimerie en imprimerie pour perfectionner ses connaissances. Il exerça sa profession successivement en Suisse, en Italie puis à Vienne en Autriche. Puis Robert Ott fit son service militaire à Konstanz am Bodensee, sur le lac de Constance en Allemagne.

Sur le plan syndical, Robert Ott fut le second président du Syndicat Typographique de Strasbourg pendant la période de 1899 à 1902. Cette organisation syndicale fondée le 18 septembre 1871 est reconnue depuis le 1er juillet 1919 comme la 175ième section de la Fédération Française des Travailleurs du Livre CGT.

Robert Ott s’impliqua dans le mouvement coopératif alsacien. Robert Ott fut l’un des membres fondateurs de Société Coopérative de Consommation de Strasbourg en 1902. Cette coopérative surnommée « la Coopé » comptait en 1902, 260 sociétaires et 1 magasin, rue des dentelles à Strasbourg. En 1914, la "Coopé" possède son propre entrepôt (construit en 1911 au Port du Rhin) et compte déjà 35 magasins. En 1928, la Coop regroupe 35000 sociétaires et 100 magasins.

Sur le plan politique, Robert Ott fut un fidèle compagnon de Jacques Peirotes. Acquis aux idées du socialisme, il fut membre de la Section Française de l’Internationale Ouvrière à Strasbourg dirigée par Georges Weill et Eugène Imbs. Robert Ott se trouva élu au conseil municipal de Schiltigheim, situé dans la proche périphérie nord de Strasbourg dans le Bas-Rhin.

Marié à Marguerite Ehrardt, le 8 juillet 1893, Robert Ott eut quatre enfants dont seuls deux survécurent, Alfred Ott, vendeur de charbon et madame Lantz. Robert Ott mourut en 1951.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article144398, notice OTT Robert par Patrick Auzende, version mise en ligne le 25 janvier 2013, dernière modification le 28 janvier 2018.

Par Patrick Auzende

SOURCES : La Presse Libre, 3 mai 1951.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément