ALBERT Paul [Algérie]

Par Louis Botella, Michel Gorand

Cheminot ; syndicaliste CFTC puis autonome de l’Algérois (Algérie).

Caissier à l’exploitation PLM en gare d’Oran en 1932, Paul Albert, d’Alger, fut conseiller de l’Union Algérie des syndicats chrétiens de cheminots (CFTC). Il participa à la réunion du conseil de l’Union du 24 février 1960 et vota pour le départ de la CFTC et la création d’une organisation parallèle (21 pour et 8 contre).

Il fut élu, en mai 1960, trésorier adjoint de l’Union des syndicats professionnels des cheminots d’Algérie, issue très majoritairement de l’Union d’Algérie des cheminots CFTC, dissoute en 1959, par la Fédération CFTC des cheminots.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article147962, notice ALBERT Paul [Algérie] par Louis Botella, Michel Gorand, version mise en ligne le 19 juillet 2013, dernière modification le 15 novembre 2013.

Par Louis Botella, Michel Gorand

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, Alger, 1 K/813. — Archives CFDT, Bulletin PLM de 1932. — Notes de Michel Gorand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément