BEURET Georges, Léon

Par Bertrand Gogendeau

Né le 27 septembre 1919 à Morteau (Doubs), fusillé le 16 avril 1943 à Angers (Maine-et-Loire) ; chauffeur ; résistant.

Georges Beuret, fils d’Oscar et Bertha Hèche, horlogers, se maria avec Henriette Mercier, ouvrière maroquinière, le 31 décembre 1940 à Morteau. Ensemble, ils eurent un enfant. Ils étaient domiciliés au no 4 de la rue Victor-Hugo à Morteau.
Georges Beuret fut arrêté à Pontarlier (Doubs) par les douaniers allemands au début de l’année 1942. Conduit à Angers, par la Trupp 621 de la Feldgendarmerie, il fut incarcéré à la prison du Pré-Pigeon (Angers, Maine-et-Loire), le 7 juillet 1942, à 17 heures. Il reçut le matricule no 684 et fut enfermé dans la cellule no V-34. À partir du 24 mars 1943, il fut jugé par le tribunal militaire allemand de la Feldkommandantur d’Angers. Il comparaissait aux côtés d’Olivier Giran, André Lourioux, André Mérand, Robert Tschanz et Jean Vuillecot. Le 30 mars suivant, le verdict tomba. Ils furent tous les six condamnés à mort. Georges Beuret fut reconnu coupable de contrebande et d’espionnage. Son recours en grâce ayant été refusé, il a été fusillé dans la clairière de Belle-Beille (Angers, Maine-et-Loire) le 16 avril 1943, comme les cinq autres hommes. Il fut ensuite inhumé dans le cimetière de l’Est à Angers. Les autorités allemandes n’ayant pas donné son identité au moment de son inhumation, le maire d’Angers fit procéder à son exhumation le 23 avril 1943 à 19 heures pour identification. Le rapport du médecin légiste présent à l’opération funéraire mentionna qu’il avait le visage boursouflé et tuméfié, montrant les mauvais traitements qu’il avait sans doute subis avant son exécution.
Le 18 septembre 1948, il fut à nouveau exhumé et transféré dans la concession familiale du cimetière de Morteau, où il repose aujourd’hui. Son nom est gravé sur le monument aux morts de Morteau. Tous les troisièmes dimanches du mois d’octobre, une cérémonie a lieu devant le monument des fusillés de Belle-Beille au cours de laquelle son nom est cité.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article149644, notice BEURET Georges, Léon par Bertrand Gogendeau, version mise en ligne le 2 novembre 2015, dernière modification le 18 février 2019.

Par Bertrand Gogendeau

SOURCES : DAVCC, Caen. – Arch. Dép. Maine-et-Loire : 303 W 292. – Arch. mun. Angers : 4H 103. – Acte de décès. – Registre des inhumations du cimetière de l’Est à Angers. – Registre de la maison d’arrêt d’Angers (p. 34-35). — État civil.

Version imprimable Signaler un complément