FALETTI Catherine, Primitio, Rose, épouse TROJA [Dictionnaire des anarchistes]

Par Françoise Fontanelli Morel

Née le 16 février 1860 à Soglio (Piémont, Italie) ; ménagère ; anarchiste.

Fille de Constant Faletti et de Marguerite Cassio. Recensée à Marseille en février 1895, elle fréquentait régulièrement les anarchistes Marie Saut* et Hélène Mandon*, concubines respectives de Eugéne Salel* et de Léopold Bossy* Il semble qu’elle était inscrite à la 3° catégorie du Carnet B, elle figurait sous les numéros 223 puis 231 de l’État-Vert. Elle fut radiée par décision préfectorale du 17 mars 1902. Elle figurait sur le Répertoire supplémentaire des anarchistes établi entre 1908 et 1917 et sur le fichier de la Sûreté Générale.

En 1895, elle résidait avec son mari Jean Troja, cordonnier, au 25, Bd Battala (3°arr) à Marseille. Domicile occupé précédemment par l’anarchiste Léopold Bossy condamné à cinq ans de prison pour détention d’explosifs.

Mère de quatre enfants, elle était la sœur du compagnon Rémy Faletti*, expulsé de France le 5 décembre 1893 à la suite d’une explosion devant l’hôtel du Général commandant le XV° corps d’Armée de la rue d’Arménie à Marseille.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154145, notice FALETTI Catherine, Primitio, Rose, épouse TROJA [Dictionnaire des anarchistes] par Françoise Fontanelli Morel, version mise en ligne le 14 avril 2014, dernière modification le 14 avril 2014.

Par Françoise Fontanelli Morel

SOURCES : Arch. Dép. (13) 1 M 1367 dossier n° 16, 1 M 1385 et 1 M 1389. — Morel Françoise, "Les femmes dans le mouvement anarchiste marseillais 1880-1914", mémoire de L3, Aix-Marseille I, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément