Né vers 1908, mort fin 1991 ; ouvrier ajusteur puis ouvrier du livre ; militant de la FA.

Francis Agry, qui se définissait comme "anarchisant et fédéraliste", avait été avant guerre membre de la Ligue anti-impérialiste de Langevin et de l’Union anarchiste.
Pendant la guerre et la révolution espagnole il aida notamment les militants basques "ce qui lui a valu pas mal d’ennuis".
Ouvrier du livre, Francis Agry était membre de la Fédération anarchiste dans les années 1950 et participa à plusieurs réunions sur la presse et le livre. Il collabora régulièrement au Libertaire hebdomadaire puis au Monde Libertaire mensuel et à la revue La Rue (n°1, mai 1968) revue d’expression anarchiste publiée par le groupe Louise Michel de la FA. Soutenant la campagne en faveur des objecteurs de conscience il a collaboré à Liberté (1958-1971) de Louis Lecoin, puis au journal Le Réfractaire (1974-1983) animé par May Picqueray.
Dans les années 1980 il collabora avec Paul Chenard* aux Chroniques du père peinard sur Radio Libertaire.
"Toujours bien mis, le mouchoir à la pochette, les cheveux blancs plaqués à l’ancienne... c’était un autodidacte... il possédait une large culture. Il expliquait tout cela devant un verre avec une grande gentillesse surmonté d’un éternel sourire..." (cf. Le Monde libertaire, 26 décembre 1991)
Francis Agry est décédé en Bretagne à la fin 1991.

SOURCES : Libertaire, année 1950 — R. Bianco, Un siècle de presse anarchiste, op. cit. — Le Monde libertaire, 26 décembre 1991.

Rolf Dupuy

Version imprimable de cet article Version imprimable