Né le 29 juillet 1849 à Cirole (Italie). Instituteur ; typographe. Militant à Marseille (Bouches-du- Rhône) de 1883 à 1894.

Instituteur à Ancone, Ugo Acquabona partit vers 1883 pour Marseille afin d’échapper aux poursuites dont il était l’objet. Il travailla alors comme typographe à l’Imprimerie provençale au 7 quai du canal. Il demeura successivement 32 rue des Phocéens, 82 rue Samatan, puis rue de la République. Il est l’auteur d’un poème intitulé Inno di rivolta : ricordo di Ugo Acquabona (s.d, s.l.) dont plusieurs milliers d’exemplaires furent expédiés en Italie en 1885.
Il fut rapidement signalé comme un habitué de la buvette Roubion, 5 rue de la Coutellerie, et du Bar du Soleil où se réunissaient journellement les militants anarchistes français et étrangers. En 1886 il était l’un des principaux rédacteurs du journal L’internationale Anarchiste.
Ugo Acquabona a été expulsé de France le 13 juillet 1894.

SOURCES : AD Bouches-du-Rhône M6/3390, 3397, 4687 & 14 U 95 in quinto — R.Bianco, "Le mouvement anarchiste à Marseille", op. cit.

Rolf Dupuy

Version imprimable de cet article Version imprimable