KERAVIS René [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né en 1928, mort le 18 janvier 1970. Employé des postes. Militant ajiste et anarchiste de Grenoble (Isère).

C’est à la Libération que René Keravis, âgé de dix-huit ans, adhéra à la Fédération Anarchiste. Militant actif des auberges de jeunesse, il fut l’un des fondateurs du Mouvement Indépendant des Auberges de Jeunesse (MIAJ) qui regroupait les militants libertaires et révolutionnaires et avait comme organe le bulletin Regain. En 1952 il participa à la création du regroupement Jeunes Libertaires qui publiait le bulletin du même nom. Il a sans doute collaboré à cette époque au Libertaire sous le pseudonyme de Bernard Kerveant. Après que l’OPB de G. Fontenis* se soit emparé de la FA devenue FCL, il participa les 25-27 décembre 1953, salle Marcadet à Paris, à la refondation d’une Fédération anarchiste autour de Maurice Joyeux*.

Dans les années 1960 il était le secrétaire du groupe Spartacus adhérent à l’Union des Groupes Anarchistes communistes (UGAC) de Grenoble et collaborait au Monde Libertaire, organe de la Fédération anarchiste. Employé des PTT et militant de la CGT-FO, il participait aux œuvres sociales en enseignant le ski aux enfants des agents des Postes.

René Keravis s’est tué dans un accident d’automobile le 18 janvier 1970 en revenant d’un week-end d’enseignement du ski.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154798, notice KERAVIS René [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 25 avril 2014, dernière modification le 25 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Monde Libertaire, n°158, février 1970 (nécrologie d’Helyette Bess) — Combat Syndicaliste, 5 mars 1970.

Version imprimable Signaler un complément