PACOS Eugène, Jean-Baptiste, Corentin [Dictionnaire des anarchistes]

Par Edouard Sill

Né le 18 mars 1883 à Ham (Somme), mort le 12 mars 1965 à Meulan (Seine et Oise). Imprimeur, membre de l’Union Anarchiste, gérant de La Revue Anarchiste.

Fils d’un restaurateur, ancien militant de l’Action Française et Camelot du Roy, attaché à la famille Real del Sarte mais devenu libertaire et adhérent à l’Union Anarchiste depuis au moins 1935. Il fut inculpé cette année-là en tant que gérant de La Revue Anarchiste, fonction qu’il occupait depuis 1932, pour un article de Fortin paru dans la revue en mars 1935 et intitulé « Mon point de vue » qui leur valut à tous deux d’être prévenus pour provocation au crime de meurtre dans un but de propagande anarchiste. Cet article d’humeur, brûlot juvénile et violent, vaudra à Pacos une condamnation à 3 mois de prison et 6 mois pour son auteur Fortin. En appel, la peine fut commuée en huit jours de prison avec sursis et 2 mois fermes pour Fortin, grâce aux plaidoiries de Me Suzanne Lévy et Me Robert Guy.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155230, notice PACOS Eugène, Jean-Baptiste, Corentin [Dictionnaire des anarchistes] par Edouard Sill, version mise en ligne le 14 avril 2014, dernière modification le 14 avril 2014.

Par Edouard Sill

SOURCES : La Revue Anarchiste de mars 1935 — Archives Nationales (Site de Fontainebleau) — Fichier central de la Direction générale de la Sûreté nationale du ministère de l’Intérieur F7/19940508/863. Dossier Fortin Fernand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément