KAMINSKI Hanns Erich [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 29 novembre 1899 à Labiau (Prusse orientale), mort probablement en Argentine en 1963 ; journaliste, social-démocrate puis proche des anarchistes.

Journaliste à Berlin, H.E. Kaminski s’exila en 1933 à Paris, où il travailla au Mercure de France et à la revue allemande Das blaue Heft. Sa position critique du front antifasciste le rapprocha des anarchistes. En automne 1936, il se rendit en Espagne avec sa compagne Anita Karfunkel pour y faire des reportages ; ils voyagèrent notamment avec Arthur Lehning* et Emma Goldman. De retour à Paris, ils rédigèrent Ceux de Barcelone, publié en français en mai 1937. Ils se lancèrent ensuite dans des recherches sur Bakounine. Kaminski écrivit aussi un bref pamphlet dénonçant « Céline en chemise brune ».
Il fut interné dans un camp à Nevers, fin 1939. En septembre 1939, la Ligue des droits de l’homme lui délivra un certificat attestant de sa qualité de réfugié politique antihitlérien. Sa femme, envoyée au camp de Gurs en mai 1940, s’en évada en juin avec une soixantaine d’autres femmes (dont Hannah Arendt, Anja Pfemfert-Ramm, Babette Gross) et retrouva son mari au village de Pontacq (Basses-Pyrénées). Munis des papiers d’un Français mort à Sedan (Narcisse Primat Lenoir), ils purent s’établir à Avignon tout en cherchant à émigrer. En septembre 1940 ils arrivèrent à Lisbonne, d’où ils parvinrent à partir pour l’Argentine, grâce peut-être à l’intervention de Diego Abad de Santillan.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156084, notice KAMINSKI Hanns Erich [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 9 mars 2014, dernière modification le 1er avril 2015.

Par Marianne Enckell

ŒUVRE : Fascismus in Italien, 1925. — Ceux de Barcelone, Denoël et Steele 1937 (rééd., Allia 2003). — Céline en chemise brune ou le Mal du présent, Les Nouvelles Éditions Excelsior, 1938 (rééditions 1977, 1983 et 1997). — Bakounine, la vie d’un révolutionnaire, 1938. — El nazismo como problema sexual. Ensayo de psicopatologia, Buenos Aires 1940. — (sous le nom de Noël-Pierre Lenoir) Sociologia de la Revolución, genesis, desarrollo y eclipse de las revoluciones a traves de la historia, Buenos Aires, Claridad, 1947 (et plusieurs autres titres).

SOURCES : Sabine Bétoulaud, « Hanns-Erich Kaminski : éléments de biographie (1899-1960) », Cahiers d’études germaniques 4 (1980) — Arthur Lehning, Spanisches Tagebuch, Berlin 2007. — Wolfgang Haug, « Eine neue Identität », Tranvia 15 (1989). — Joël Gayraud, Jean-Pierre Martin, postfaces in Céline en chemise brune, Éditions Mille et une nuits, 1997. — Ursula Langkau-Alex, Deutsche Volksfront 1932-1939, Oldenburg 2005. — Fonds Ligue des droits de l’homme, BDIC. — Note d’Anne Steiner.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément