CHAUCESSE L. [Dictionnaire des anarchistes]

Par Philippe Bouba

Peintre ; anarcho-syndicaliste ; secrétaire du syndicat CGTU puis autonome des peintres d’Alger (Algérie).

Il fut militant anarcho-syndicaliste en Algérie dans les années 20 et secrétaire du syndicat des peintres d’Alger (CGTU puis autonomie). Il fut condamné à 50 francs d’amende à la fin de l’année 1923 pour blessures et outrages à agent.

Le 28 octobre 1923, il participa au nom de l’Union Anarchiste et du Groupe Libertaire d’Alger à un meeting du Comité Général pour l’Amnistie composé des organisations suivantes : UA, SFIC, SFIO, CGT, CGTU, LDH et USTICA.

Il écrivit sous le pseudonyme de "Essecuahc" ou "L. Chauces", plusieurs articles dans Le Flambeau, qui condamnent le parlementarisme, le bulletin de vote "moyen pour les politiciens d’induire le peuple en erreur" et les socialistes parlementaires qualifiés de "caméléons de la Politique" et "guignols des forces électorales".

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156183, notice CHAUCESSE L. [Dictionnaire des anarchistes] par Philippe Bouba, version mise en ligne le 13 mars 2014, dernière modification le 13 mars 2014.

Par Philippe Bouba

SOURCE : Le Flambeau, 15 septembre-15 octobre 1923, 15 novembre-15 décembre 1923, 15 février-15 mars 1924, 15 avril-15 mai 1924, 15 décembre 1924-15 janvier 1925.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément