FARSAC Louis, Jules [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jacques Girault, adapté par Guillaume Davranche

Né à Marseillan (Hérault) le 23 août 1877, « tué à l’ennemi » le 3 juin 1917 à Craonne (Aisne) ; ouvrier chaudronnier ; anarchiste et syndicaliste.

Fils d’un cultivateur, Farsac entra à l’arsenal maritime de Toulon (Var) le 1er avril 1892 et devint apprenti à l’atelier de la grosse chaudronnerie en 1901. Marié à Toulon en septembre 1904, il fit faire la communion à son fils.
En 1907, il faisait partie du groupe anarchiste de la Jeunesse libre (voir Antoine Bertrand*).
Durant la Grande Guerre, il fut mobilisé puis, le 3 septembre 1915, affecté spécial à l’arsenal. En fait, il dut rester à l’Arsenal du Mourillon. En 1916, il y prit part à l’agitation pacifiste (voir Paul Nicolini). Quand la répression s’abattit sur les pacifistes, en décembre, il fut laissé en liberté provisoire mais inculpé, le 10 décembre, pour « propagande défaitiste ». À la différence de Chandre* et Bertrand* qui refusèrent, il accepta. Il bénéficia d’un non-lieu le 12 février 1917, mais fut révoqué de l’arsenal et son sursis d’appel fut annulé.

Envoyé au front, il mourut sur le plateau de Craonne. Était-il parent avec le secrétaire du syndicat des chantiers de La Seyne ?
Le Petit Var du 15 janvier 1920 fit l’historique de l’« affaire Farsac ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156540, notice FARSAC Louis, Jules [Dictionnaire des anarchistes] par Jacques Girault, adapté par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 3 mars 2014, dernière modification le 26 janvier 2019.

Par Jacques Girault, adapté par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 43, 4 M 44. — Arch. Troisième Région mar. : matricule 28840. — Presse locale. — Note de J. Masse. — Archives du ministère de la Défense.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément