BARBATO Vincent [Dictionnaire Algérie]

Par Louis-Pierre Montoy

Typographe à Bône [Annaba] (Algérie) ; de nationalité italiennne, exclu du syndicat en 1888 dans la rivalité entre ouvriers français et italiens.

En 1887, Vincent Barbato est contrôleur-assesseur de la chambre syndicale typographique de Bône (Annaba) . Comme c’est souvent le cas, le syndicalisme des typographes apparaît en premier. V. Barbato est italien et va faire son service militaire à l’appel du gouvernement d’Italie. Il revient à Bône en février 1888 et reprend l’action syndicale. Dans cette période de tensions nationalistes entre Européens et d’attaques des travailleurs italiens, plus virulentes encore dans la Tunisie voisine et dans le Sud de la France, en septembre 1888, il est exclu du syndicat qui « ne veut pas de réserviste italien en son sein »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article157032, notice BARBATO Vincent [Dictionnaire Algérie] par Louis-Pierre Montoy, version mise en ligne le 23 février 2014, dernière modification le 23 février 2014.

Par Louis-Pierre Montoy

SOURCE : La Gazette algérienne, 19 septembre 1888.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément