LOMBARD Paul

Par Louis Botella.

Cheminot ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) des Alpes-Maritimes.

Depuis août 1936 au moins, Paul Lombard, facteur aux écritures, était le secrétaire des cheminots de Breil-sur-Roya. Promu receveur aux billets à Monaco, il fut remplacé dans cette fonction par Jean Bergonzo, au cours du printemps suivant. Lors de l’assemblée générale du 9 juillet 1937, il fut élu secrétaire adjoint du syndicat de Cap-d’Ail. Demeurant dans cette commune, il assumait toujours cette fonction en mars 1939..

Cheminot à Nice puis détaché à Monaco (Principauté de Monaco), Paul Lombard figura parmi les fondateurs de FO dans les Alpes-Maritimes. Lors du congrès constitutif de la Fédération FO des cheminots, en mars 1948, il fut élu membre du conseil de sa fédération au titre de l’Union Méditerranée.

En décembre 1954, alors commis principal en gare de Monaco, il était membre du bureau de la section technique Exploitation de l’Union régionale Méditerranée de la Fédération FO des cheminots.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article157571, notice LOMBARD Paul par Louis Botella., version mise en ligne le 9 août 2018, dernière modification le 9 août 2018.

Par Louis Botella.

SOURCES : Le Cheminot du PLM, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 août 1936-10 mars 1939 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Le Rail syndicaliste, mars 1948, décembre 1952, — Le Cheminot méditerranéen Force ouvrière, organe de l’Union des syndicats FO des cheminots de la région Méditerranée SNCF, décembre 1954 (BNF, GR FOL-JO-7168).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément