Né le 3 octobre 1910 à Saint-Dié (Vosges), fusillé comme otage le 23 mai 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; médecin généraliste à Saint-Ouen ; cadre de l’appareil central des comités d’intellectuels constitués par le PCF à partir de l’automne 1940 et versés au Front national à partir de l’été 1941.

La notice complète comporte 3600 signes

Lire la notice complète