MAHY Jules [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant libertaire installé à Weir City (Kansas), Jules Mahy figurait en décembre 1895 au nombre des abonnés de L’Ami des ouvriers. Il versa à deux reprises au moins son écot à la souscription permanente ouverte par ce journal. Fin janvier 1896, il protesta officiellement contre G. Descamps au nom du groupe anarchiste de Weir City.

Rallié au socialisme, Jules Mahy s’abonna à L’Union des travailleurs en mai 1902. Il travaillait alors à Mineral (Kansas). Lecteur actif et dévoué, il plaça plusieurs abonnements dans son entourage.

Jules Mahy figura sur la liste des abonnés de l’hebdomadaire socialiste francophone jusqu’en décembre 1914.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article164404, notice MAHY Jules [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 22 septembre 2014, dernière modification le 22 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Ami des ouvriers, 30 décembre 1895, 30 janvier, 15 février 1896 ; L’Union des travailleurs, 1er mai 1902, 4 avril 1912, 11 décembre 1913 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément