UTTENVEILER Titus [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien né le 27 décembre 1813 à Dittenhausen (Allemagne), Titus Uttenveiler partit pour les États-Unis le 28 novembre 1848 avec le troisième Grand départ. Il était accompagné de son épouse Madeleine, née en 1811 à Manheim (Bas-Rhin). Tous deux décidèrent de suivre Cabet à Nauvoo (Illinois) en mars 1849.

Entre novembre 1849 et mai 1851, Titus Uttenveiler, qui début 1851 était l’un des quinze Allemands (ou germanophones) de la communauté de Nauvoo (Illinois), signa tous les textes de soutien sollicités par Cabet, alors en butte à une forte opposition à l’intérieur de la communauté. Il demanda la citoyenneté américaine le 30 juillet 1852. Il fit partie, ainsi que son épouse, du groupe détaché par Cabet dans l’Iowa en 1854. Il revint à Nauvoo en juillet 1856 pour se ranger aux côtés de la minorité restée fidèle à Cabet.

Parti fonder avec ce dernier la colonie de Saint Louis (Missouri), Titus Uttenveiler fut élu membre de la gérance le 1 août 1857, avec la responsabilité de l’industrie. En 1858, il signa avec Brierre l’acte d’achat des terres de Cheltenham où s’installèrent les Icariens exclus de Nauvoo, à l’initiative de Benjamin Mercadier. Le 3 février 1859, Uttenveiler fut élu gérant de la communauté de Cheltenham avec Favereau, Bira et Mesnier.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166223, notice UTTENVEILER Titus [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 8 octobre 2014, dernière modification le 8 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Naturalization Records, Hancock County, Ill. ; Le Populaire de 1841, 1er juillet 1849 entre autres ; Bulletin des Lois, 1er mars 1858 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, passim ; Robert P. Sutton, Les Icariens : The Utopian Dream in Europe and America, Urbana, University of Illinois Press, 1994 ; Dale Larsen (ed.), A History and Census of the Icarian Communities : Soldiers of Humanity, The National Icarian Heritage Society, sl, 1998, p. 250 ; notes de Robert P. Sutton et François Fourn.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément