DIZY Alfred, Gabriel

Par Frédéric Stévenot

Né le 10 novembre 1907 à Vrely (Somme), fusillé après condamnation par les Allemands le 2 août 1943 à Amiens (Somme) ; ouvrier agricole ; résistant au sein des FTPF.

Fils de Charles Auguste Dizy, bonnetier, et de Suzanne Valet, ménagère, Alfred Dizy fut adopté comme pupille de la Nation le 25 novembre 1919. Il s’était marié le 12 avril 1930 à Vrely avec Marthe Bourse et demeurait à Morlancourt (Somme). Il entra dans la Résistance au mois de septembre 1942.
Il fut arrêté à Amiens le 21 avril 1943 par la police française, après une série d’attentats, nombreux déraillements de trains, auxquels il participa en tant que chef de groupe FTPF dont le chef de section était Jules Bridoux alias Michel.. Lui furent reprochés des actes de franc-tireur et de terrorisme.
Déféré le 22 juillet 1943 devant le tribunal militaire allemand FK 580 d’Amiens, Alfred Dizy fut condamné à mort et interné dans la prison de la même ville. Un peloton d’exécution allemand le fusilla le 2 août suivant dans la citadelle avec dix camarades de son groupe : Georges Debailly, Alfred Dizy, Charles Lemaire, Jules Mopin, Georges Robbe,Ernest Lesec, Paul Moreau, Louis Martin, Maurice Seigneurgens, Jacques Wilgos et Henri Wilgos.


Alfred Dizy a reçu la mention « Mort pour la France » le 28 octobre 1957.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts de sa commune de naissance Vrely et une plaque déposée au pied de celui de sa commune de résidence Morlancourt.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166906, notice DIZY Alfred, Gabriel par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 15 février 2016, dernière modification le 19 octobre 2016.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément