AUVRAY Roger, Albert

Par Jean Quellien

Né le 11 février 1922 à Beaumesnil (Calvados), exécuté le 6 juin 1944 à Caen (Calvados) ; exploitant agricole ; résistant, membre de l’Organisation civile et militaire (OCM).

Fils d’Édouard Auvray, cultivateur, et de Mare Albertine Marie, ménagère, Roger Auvray travaillait sur l’exploitation agricole de ses parents à Saint-Charles-de-Percy (Calvados). Réfractaire au STO, il appartint au petit groupe de jeunes résistants, affiliés à l’OCM, qui s’était formé à Montchamp (Calvados) et dans les environs. L’infiltration parmi eux d’un agent de la Gestapo française entraîna une vaste rafle en mai 1944. Arrêté le 25, Roger Auvray fut conduit à la maison d’arrêt de Caen et figure parmi les soixante-dix à quatre-vingts patriotes exécutés sommairement le 6 juin 1944. Inhumé dans un premier temps dans la cour de la prison, son corps fut exhumé un mois plus tard pour être enterré dans un autre lieu demeuré inconnu. Il n’a jamais été retrouvé.

Son nom figure sur les monuments aux morts et plaques commémoratives de Caen, Saint-Charles-de-Percy et Montchamp.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article169001, notice AUVRAY Roger, Albert par Jean Quellien, version mise en ligne le 26 janvier 2015, dernière modification le 16 février 2017.

Par Jean Quellien

SOURCES : Jean Quellien (sous la dir.), Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados. — Mémorial GenWeb. — Notes de Julien Lucchini. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément