BOSSIS Charles, Louis, Raphaël

Par Louis Botella, Claude Geslin

Né le 16 mai 1904 à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort le 29 mai 1962 à Bondy (Seine) ; sous-chef de bureau à la mairie de Saint-Nazaire ; syndicaliste des communaux ; secrétaire de la Fédération CGT-FO des Services publics (1948-1962).

Fils d’une tailleuse et d’un forgeron, Charles Bossis fut secrétaire de la Fédération départementale CGT de Loire-Inférieure des Services publics de 1933 au moins à la veille de la guerre. Il était aussi secrétaire du Cartel départemental des Services publics en 1936. Membre de la commission exécutive de l’Union locale de Nantes jusqu’en 1940 puis de 1945 à 1947, il fut secrétaire du syndicat départemental CGT des Services publics pendant la même période et membre du bureau fédéral de la Fédération CGT des services publics.

Le 8 janvier 1948, lors d’une réunion du conseil national de cette fédération, René Kunkel (Bas-Rhin) présenta une motion apportant un soutien appuyé à Raymond Bomal, Adolphe Gisselaire, Charles Bossis, René Herbillon pour l’action menée par la fédération depuis novembre 1947. Cette motion obtint 12 voix ; une abstention fut enregistrée ainsi que 10 refus de vote.

Puis, un vote eut lieu sur le maintien ou non de la fédération à la CGT. Le résultat fut le suivant : 11 voix pour le maintien, 8 "contre" et 5 abstentions. Le divorce fut alors consommé entre les deux tendances. Une commission fut mise en place pour la dévolution des biens.

Le lendemain, Charles Bossis fut également l’un des fondateurs de la Fédération FO des services publics et de santé et il fut élu secrétaire de la nouvelle fédération.

Il assuma ce mandat jusqu’à sa mort survenue en 1962. Il fut alors remplacé par Albert Lulé*. En 1961, Bossis siégeait à la commission nationale paritaire du personnel communal.

Marié à Nantes en septembre 1922, il se remaria à Paris Xe arr. en octobre 1955.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article17343, notice BOSSIS Charles, Louis, Raphaël par Louis Botella, Claude Geslin, version mise en ligne le 22 juin 2011, dernière modification le 22 juin 2011.

Par Louis Botella, Claude Geslin

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique, 1 M 2520. — Le Réveil syndicaliste, 1938. — Renseignements fournis par Gaston Jacquet et Jeanne Siwek. — Arch. de la fédération CGT puis CGT-FO. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 15 janvier 1948. — Comptes rendus des congrès confédéraux de 1948 à 1961.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément