GASTON André, Joseph, Pierre

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin

Né le 10 ou 18 juin 1915 à Paris (XIVe arr.), exécuté sommairement le 10 juin 1944 à Saint-Girons (Ariège) ; manœuvre.

Fils de Pierre Gaston, employé de commerce, et de Marie Pujol, chemisière, André Gaston, célibataire, domicilié à Castillon-en-Couserans (Ariège), a été exécuté le 10 juin 1944 à Saint-Girons (Ariège).
Selon les témoignages recueillis par la gendarmerie de Saint-Girons, "Dans la nuit du 11 au 12 juin 1944 vers 23h" on entend une rafale de coups de feu. À l’aube deux cadavres gisent dans la rue, ceux de André Gaston et de Gaston Lafourgette demeurant Castillon.
Il est difficile de dire s’ils ont été tués pour ne pas avoir respecté le couvre-feu ou pour une attitude résistante.

Il a reçu la mention « Mort pour la France » transcrite le 3 décembre 1945.. Son nom est inscrit sur le monument aux Morts de Castillon-en-Couserans.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175035, notice GASTON André, Joseph, Pierre par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin, version mise en ligne le 7 octobre 2015, dernière modification le 19 février 2019.

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 346 565. — Notes de Jean-Pierre Besse. — État civil. — MémorialGenWeb. — Recherches infructueuses sur Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément