ARNAUD Philippe, André

Par Hugues Lenoir

Né le 6 avril 1956 à Caudéran (Gironde) ; militant syndicaliste ; , militant libertaire Fédération anarchiste.

Philippe Arnaud était le fils de Jacques Arnaud, né le 5 mars 1928 à Bordeaux (Gironde) de mère célibataire et de Meynieu Janine, née le 9 janvier 1935 à Andernos-les-bains (Gironde). Son père était charcutier-traiteur pour une grande chaîne et sa mère couturière en industrie. Son père était de sensibilité socialiste et gardait de forts souvenirs de 1936 et de l’occupation. Il sympathisa avec un prêtre ouvrier militant CFDT sur le lieu de travail.

Philippe Arnaud a vécu à Bordeaux (1976-1986) puis à Paris (1988-1991) avant de revenir à Bordeaux en 1991. Depuis 1987, il vit en couple avec Sakina Khimoun qui était assistante maternelle – engagée dans le soutien aux palestiniens. Pour cela elle a subi une condamnation pour sa participation à la campagne Boycott Désinvestissement Sanction (BDS). Ils ont par ailleurs milité ensemble à sa création (1993-1994) dans le mouvement Agir ensemble contre le Chômage en Gironde.

Après un Bac C en 1974 au lycée de Mérignac, Philippe Arnaud obtint un DEUG Maths-Physique (1977, université de Bordeaux I) puis un DUT Informatique de Gestion (1981, IUT d’Informatique de Gestion de Bordeaux). Suite à quoi il exerça comme informaticien, enseignant en informatique, puis formateur, analyste-programmeur, concepteur-développeur, intégrateur d’applications. D’abord à la Mutuelle chirurgicale (1983), puis en École privée 1984-1985, en Société de service informatique 1985-1986. Enfin, il intégra les PTT (1986-1990), puis France Telecom (1991) et enfin à La Poste où il était toujours en activité en 2015.

Son parcours militant commença au groupe Sébastien Faure (1976-1978) de la Fédération anarchiste puis groupe anarchiste de Bordeaux (1978-1981). Il se poursuivit à Paris au groupe Flores-Magon de la Fédération anarchiste à Paris (1988-1990) où il côtoya Sylvain Boulouque qui mettait en page la revue du groupe de l’époque Schwartzföhne. Entre 1991-2002 de retour à Bordeaux, il milita au groupe Emma Goldman de la FA. Il fut entre 1999 et 2000 mandaté comme secrétaire aux relations intérieures de la Fédération anarchiste suite au congrès de Perpignan. Depuis 2002 il est engagé, ayant participé à sa création, au Cercle libertaire Jean-Barrué de la Fédération anarchiste en Gironde. Depuis 2006, il a participé à l’émission mensuelle « Achaïra », sur la radio La Clé des Ondes, du cercle libertaire et il a mis en page les blogs du cercle libertaire cerclelibertairejb33.free.fr. En 2012, il était présent avec sa compagne aux journées internationales anarchistes de Saint-Imier qui réunirent plus de quatre mille personnes.

Sur le plan syndical, il adhéra en 1991à SUD PTT Aquitaine et participa à la création de la section syndicale SUD PTT au Service informatique des services financiers à Gradignan (Gironde). En 1992, il est membre du bureau départemental de SUD PTT Gironde – chargé des relations avec le groupe des 10, futur Solidaires. En 1994, il participa à la création d’AC ! Gironde – et à l’accueil de la marche des chômeurs dont il sera en 1996 le trésorier. De 1997 à 2001 suite à la création de l’union syndicale G10-Solidaires en Gironde, il sera élu secrétaire adjoint. Puis de 2001 à 2007 : secrétaire départemental adjoint de l’union syndicale Solidaires Gironde.

Entre 2007-2013, il assura un mandat secrétaire départemental de Solidaires Gironde, il prit en charge la formation syndicale interprofessionnelle. En 2015, il fut nommé secrétaire régional de Solidaires Aquitaine, membre du bureau de Solidaires Gironde, en charge de développer la formation syndicale interprofessionnelle au niveau régional. Malgré ses diverses responsabilités militantes au niveau régional, en 2015, il continuait le travail militant de section syndicale comme élu au Comité technique de la direction, représentant syndical auprès des CHSCT de Gradignan, Ivry et Toulouse, et représentant syndical SUD PTT auprès de la Direction informatique des services financiers et de l’enseigne, 1800 postiers et prés de 900 prestataires. Afin d’assurer ces différents mandats, il bénéficiait d’une journée de permanence par semaine pour l’union syndicale Solidaires 33 et de détachements ponctuels pour l’activité de la section du syndicat SUD PTT à La Poste.

Philippe Arnaud était adhérent à Palestine 33 de 2002 à 2006 mais aussi membre de la Coordination BDS 33, il adhéra à la Ligue des droits de l’Homme section Bègles, Talence, Villenave en 2010 et était membre du Comité girondin pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier communiste libanais toujours détenu en France depuis 1974.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175796, notice ARNAUD Philippe, André par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 4 octobre 2015, dernière modification le 4 octobre 2015.

Par Hugues Lenoir

SOURCES : Témoignage direct, juin 2015. — 2 vidéos sur le 30 novembre 2014 : https://youtu.be/z-zH4_glE_4 - intervention pour Solidaires 33 sur la formation syndicale à Solidaires 33 : http://youtu.be/zraOBa5NKFo, émissions radio sur le blog du cercle libertaire Jean Barrué : http://cerclelibertairejb33.wordpress.com (ou) http://cerclelibertairejb33.free.fr

ŒUVRE : "La Chrysalide ou la Révolution libertaire", Le Monde Libertaire, n° 1086 (29 mai-4 juin 1997)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément