ANNOEPEL Marcel

Par Frédéric Stévenot

Né le 23 juillet 1907 à Colombes (Seine), abattu le 7 juillet 1944 à Saint-Algis (Aisne) ; résistant BOA ; FFC.

Fils de René Marie Annoepel, trente ans, et de Jeanne Joux, vingt-six ans, exerçant le métier de marchands de beurre, Marcel Annoepel est né au domicile de ses parents, rue de Nanterre (n° 464). Il se maria à Bar-le-Duc, le 4 janvier 1932, avec Renée Jeanne Adélaïde Brouard.
Membre du maquis de La Goupille, commune de Saunt-Algis, il fut exécuté le 7 juillet 1944 avec les gendarmes Edmond Bachimont et Hector Polvent.
Marcel Annoepel est « Mort pour la France » (AC 21 P 8139). Son nom figure sur le monument de la Coupille, érigé sur le territoire de la commune de Saint-Algis, avec ses quatre compagnons tués au même endroit, lors de l’attaque du maquis. Il était l’un des opérateurs-radio. Il fut homologué FFC (GR 16 P 14266).

Selon le site « Généalogie Aisne », il était sous-lieutenant, chargé de mission de troisième classe.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article176828, notice ANNOEPEL Marcel par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 18 novembre 2015, dernière modification le 13 avril 2019.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : SHD, dossiers adm. résistants. Notes Jean-Pierre Besse. — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Mémoire des hommes ; Généalogie Aisne. — État civil de Colombes. — Notes des Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément