TOLLET Franka [STRYKOWSKA Frejda dite Franka, épouse TOLLET]

Par Vincent Audren

Née le 14 août 1912 à Lods (Pologne) ; militante communiste clandestine pendant l’Occupation.

Née en Pologne dans une famille juive, Frejda Strykowska s’était mariée le 3 octobre 1933 à Paris (XIIIe arr.) avec André Tollet, militant communiste parisien. Militante communiste, elle était, en 1942, robineuse en TSF à la maison CIRE, 12, rue Brillat-Savarin à Paris, dans le treizième arrondissement.
Le 29 mars 1942, Franka Tollet fut arrêtée pour participation à l’activité communiste clandestine. A cette époque, elle était en contact avec le militant René Bontemps selon la police. Inculpée d’infraction au décret du 26 septembre 1939, elle bénéficia d’une ordonnance de non-lieu le 1er février 1943. Lors de son emprisonnement à la prison de la Petite Roquette, elle fut signalée comme une des dirigeantes de l’action communiste à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire, demeurant en liaison avec l’extérieur et l’activité du parti.
Elle fut internée le 2 février 1943 puis transférée le 16 courant au camp de la Lande, commune de Monts (Indre-et-Loire).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article178243, notice TOLLET Franka [STRYKOWSKA Frejda dite Franka, épouse TOLLET] par Vincent Audren, version mise en ligne le 28 janvier 2016, dernière modification le 10 janvier 2017.

Par Vincent Audren

SOURCES : Archives départementales d’Indre-et-Loire, 120 W 43. — RGASPI, Moscou, dossier au nom de Tollet Franka, 495 270 1796, pas encore consulté.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément