JOANNÉS Alphone, Paul

Né en 1893 à Épernay-sur-Marne (Marne), mort en 1962 sans doute à Nice (Alpes-Maritimes) ; agent de la SNCF ; syndicaliste CGT et communiste.

Alphonse Joannès aurait été membre du Parti communiste dès le congrès de Tours (novembre 1920). Une notice biographie le dit même délégué à ce congrès ce qui n’est pas confirmé par les archives.
Il fut secrétaire du syndicat CGT des cheminots de la gare de l’Est. La police l’arrêta le 20 mai 1940 à son travail. pour appartenance au Parti communiste. Après un séjour en prison, il semble qu’il vécut en province. En 1945, il fut maire communiste de Saint-Prix (Saône-et-Loire).
Retraité à Nice, il fonda la Librairie nouvelle et s’en occupa jusqu’à sa mort.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article179329, notice JOANNÉS Alphone, Paul, version mise en ligne le 17 mars 2016, dernière modification le 17 mars 2016.

SOURCE : Dictionnaire historique et biographique du Communisme dans les Alpes-Maritimes (XXe siècle), Les Amis de la Liberté, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément