CALVAYRAC André, Lucien

Par Jean-Pierre Besse, René Lemarquis, Claude Pennetier

Né le 16 avril 1913 à Albi (Tarn), mort le 7 août 1995 à Albi ; typographe ; résistant FTP ; membre du secrétariat de la fédération communiste du Tarn (1953-1961).

Fils d’un machiniste d’usine et d’une ménagère, André Calvayrac, titulaire du certificat d’études primaires, était typographe. Il adhéra au Parti communiste en 1937 et fut secrétaire de la section de Millau (Aveyron) en 1938. Il fut exclu cette même année pour ne pas avoir rempli les fonctions responsables que la conférence de section lui avait confiées et qu’il avait acceptées, et pour s’être réuni « fractionnellement ». Il avait par ailleurs des liaisons avec un « ménage exclu ». Il se maria en juillet 1939 à Millau (Aveyron) avec Raymonde Michel (voir Raymonde Calvayrac*), fille d’un gantier.
André Calvayrac participa activement à la Résistance comme chef d’un maquis FTP en 1944. Il était devenu responsable de section dès 1942, mais il ne fut réintégré officiellement au Parti communiste que par une décision du secrétariat en date du 27 juillet 1947 « avec effet à dater de la libération de Carmaux ».
Membre du secrétariat fédéral en 1953 (et peut-être avant), il le demeura jusqu’en 1961 et siégea au bureau fédéral jusqu’en 1966. Le Parti communiste le maintint par la suite au comité fédéral jusqu’en 1968 au moins.
Conseiller municipal d’Albi à la fin des années 1950, André Calvayrac fut secrétaire de la section d’Albi au début des années 1960, président départemental des anciens FTPF, puis membre du bureau départemental de l’ANACR.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article18434, notice CALVAYRAC André, Lucien par Jean-Pierre Besse, René Lemarquis, Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 22 juillet 2017.

Par Jean-Pierre Besse, René Lemarquis, Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 8957, note de la SMC (section de montée des cadres), 24 février 1950. — Arch. comité national du PCF. — État civil d’Albi.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément