GRAFFINO Joseph

Par Jean-Louis Panicacci

Né le 24 décembre 1925 à Tanneron (Var), exécuté à Bar-sur-Loup (Alpes-Maritimes) le 10 juin 1944 ; cultivateur ; militant communiste ; résistant FTP.

Célibataire, Joseph Graffino militait dans les jeunesses communistes d’Antibes (Alpes-Maritimes) et fit partie d’un détachement FTP qui entreprit diverses actions d’intimidation auprès des partisans du régime de Vichy et de l’Italie fasciste.
Il fut arrêté le 19 mars 1944 lors d’une opération de ratissage consécutive à l’exécution par la Résistance locale du consul fasciste-républicain d’Antibes et il fut interné au quartier allemand de la prison de Nice.
Convaincu d’être l’un des auteurs de l’attentat, il fut placé, le 10 juin, en compagnie de son camarade Pierre Apollin, dans un fourgon cellulaire conduisant à la mort onze résistants gaullistes à Saint-Julien du Verdon (Basses-Alpes, Alpes de Haute-Provence). Le véhicule stoppa dans la traversée de Bar-sur-Loup et les deux FTP antibois furent abattus le long de la route devant leurs codétenus terrorisés.
Uns stèle érigée en 1947 à l’angle de la route de Grasse et du chemin des Martelles rappelle leur mort violente. Leur nom figure également sur la plaque apposée sur la façade de l’ancienne maison de retraite de Bar-sur-Loup, ayant à l’époque servi de reposoir.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article185563, notice GRAFFINO Joseph par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 24 septembre 2016, dernière modification le 14 mars 2018.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Archives du musée de la Résistance azuréenne, Martyrologe — Jean-Louis Panicacci, La Résistance azuréenne, Nice, Serre, 1994 et Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale, Nice, Serre, 1997 — Jean Ottavi, Des années blanches et noires, Lyon, BGA, 1990.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément