Saint-Denis-de-Jouhet (Indre), 19 juin 1944

Par Michel Gorand

Lieu-dit Lusignan à Saint Denis de Jouhet (à proximité de la D72) : Jean Auroy, Jean Traversat

Saint-Denis-de-Jouhet (Indre)
Saint-Denis-de-Jouhet (Indre)
Stèle érigée au lieu-dit Lusignan à Saint Denis de Jouhet (à proximité de la D72).
A ses martyrs : Jean Auroy, Jean Traversat.
Cliché Michel Gorand

Le 19 juin 1944 une colonne allemande de 300 soldats traversait le bourg de Saint Denis de Jouhet vers 11h du matin en direction de La Châtre ; elle croise une voiture transportant deux FFI blessés, évacués de l’hôpital de La Châtre … les occupants purent s’échapper sauf les deux blessés : le soir même les habitants les trouvent morts, « ils avaient été tués par coups à la face et au crâne ». Le jugement du tribunal civil de La Châtre du 10 novembre 1944 qui valide le décès de Jean Traversat, lequel était porteur de faux papiers au nom de Jacques Moreau, précise aussi « lors du passage des troupes allemandes à Saint-Denis-de-Jouhet, deux jeunes gens appartenant aux FFI furent massacrés sur le territoire de cette commune ».
Auroy Jean
Traversat Jean

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article186516, notice Saint-Denis-de-Jouhet (Indre), 19 juin 1944 par Michel Gorand, version mise en ligne le 6 novembre 2016, dernière modification le 19 juin 2019.

Par Michel Gorand

Saint-Denis-de-Jouhet (Indre)
Saint-Denis-de-Jouhet (Indre)
Stèle érigée au lieu-dit Lusignan à Saint Denis de Jouhet (à proximité de la D72).
A ses martyrs : Jean Auroy, Jean Traversat.
Cliché Michel Gorand

SOURCES : lettre du Sous-préfet de la Châtre, du 5 mars 1945 ; dossier F 41- 394 aux AN et notes de Jean Louis Laubry.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément