Né le 6 mai 1894 à Puisieux (Pas-de-Calais), guillotiné le 24 septembre 1941 à la prison de la Santé à Paris ; ouvrier bonnetier puis employé des chemins de fer ; syndicaliste et militant communiste de la Somme ; secrétaire du syndicat CGTU des cheminots du Nord ; député communiste d’Amiens (1936-1940) ; élu membre suppléant du comité central du Parti communiste en décembre 1937 ; chargé de la liaison entre la direction du PCF et les combattants des Brigades internationales en Espagne (1937-1939) ; l’un des responsables de l’Humanité clandestine et du Parti communiste clandestin dans la région parisienne ; co-négociateur de la reparution légale de l’Humanité.

La notice complète comporte 11006 signes

Lire la notice complète