RICA Marius

Par Louis Botella

Mort fin octobre 1935 ; cheminot puis maçon ; syndicaliste CGTU et militant communiste des Alpes-Maritimes.

Ancien cheminot à Marseille puis ouvrier maçon à Nice, Marius Rica figura, en mai 1935, sur la liste des candidats présentés par le Parti communiste sur la liste commune baptisée "Antifasciste" lors des élections municipales à Antibes.

Souvent au chômage et rongé par la maladie, Marius Rica décéda fin octobre 1935. Il était alors secrétaire du comité des chômeurs des Alpes-Maritimes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article191609, notice RICA Marius par Louis Botella, version mise en ligne le 24 avril 2017, dernière modification le 24 avril 2017.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Cri des travailleurs, organe du Rayon communiste des Alpes-Maritimes, 1er mai, 2 novembre 1935 (BNF Gallica).

Version imprimable Signaler un complément