PEYERL Franz

Né le 26 juin 1897 à Linz ; militant social-démocrate.

Encore enfant, Franz Peyerl vint habiter Salzbourg où, dès 1913, il adhéra à la Jeunesse ouvrière socialiste. Mobilisé pendant la Première Guerre mondiale, il fut élu, après novembre 1918, homme de confiance des soldats de l’armée fédérale et, plus tard, président du syndicat des soldats à Salzbourg.
Dès 1923, il appartint au conseil municipal de la ville et, l’année suivante, fut désigné comme secrétaire du Parti social-démocrate pour le « Land » de Salzbourg.
Arrêté en février 1934, Franz Peyerl fut emprisonné pendant cinq mois. Dès l’occupation de l’Autriche, en mars 1938, il fut arrêté par la Gestapo. Il refusa d’accepter une fonction dans le Front du travail allemand et fut mobilisé dans la Wehrmacht. Atteint d’une grave maladie alors qu’il se trouvait en Roumanie, il appartint, à partir de 1942, à la garnison de Salzbourg et put ainsi, avec d’autres camarades, travailler dès cette époque à la reconstitution du Parti socialiste dans cette ville. Après la guerre, il fit partie, avec Anton Neumayr, d’abord du gouvernement provisoire du « Land », puis fut élu, le 12 décembre 1945, membre du gouvernement et, le 26 avril 1946, adjoint au chef du gouvernement de « Land ». Lors de la première conférence de la fédération de Salzbourg du Parti socialiste, en 1945, Peyerl fut élu à la direction de cette fédération, fonction à laquelle il fut constamment réélu depuis.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197612, notice PEYERL Franz, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 26 mars 2019.

SOURCES : Joseph Kaut, Der steinige Weg (La Voie rocailleuse). Histoire du mouvement ouvrier socialiste dans le « Land » de Salzbourg, Vienne, 1961.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément