PICK Karl

Né le 21 décembre 1867 à Pecek en Bohême ; mort le 3 août 1938 à Vienne ; président de l’Association syndicale centrale des employés de commerce de 1904 à 1934.

Issu d’une famille modeste, Karl Pick exerça, après l’école primaire, le métier de commis, fréquenta le cours complémentaire et se consacra très tôt à la défense des intérêts de sa corporation : il milita avec succès en faveur de la réglementation des conditions et de la durée du travail des commis.
Il se rendit bientôt à Vienne où il adhéra au Parti social-démocrate. En 1891, il participa à l’Assemblée constitutive de l’Association des employés de commerce, première organisation d’employés en Autriche, dont il devint secrétaire en 1895. Lorsqu’en 1904 fut fondée l’Association centrale des employés de commerce pour toute l’Autriche, il en fut élu président et la dirigea jusqu’à sa dissolution en 1934.
Il travailla également dans les organismes centraux des syndicats. En 1919, il fut élu à l’Assemblée nationale constituante, puis au « Nationalrat » (Conseil national) où ses compétences lui permirent d’intervenir efficacement dans la mise au point des lois sociales.
Pendant la première guerre mondiale, Karl Pick appartint à la gauche et soutint le mouvement zimmerwaldien. En 1931, il fut un des quatre membres du présidium des syndicats libres d’Autriche. Jusqu’en 1934, il siégea au « Nationalrat ». Il mourut, victime des persécutions raciales après 1’Anschluss.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197615, notice PICK Karl, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 26 mars 2019.

ŒUVRE : Handelsgehilfengesetz über Arbeitszeit und Geschäftssperren (Loi sur la durée du temps de travail et le temps de fermeture des magasins), 1910. —Die neuen Schutzgesetze für die Angestellten (Les nouvelles lois sur la protection des employés), Vienne, 1911, 68 p. — Das Angestelltengesetz (La Loi sur les employés), Vienne, 1925, 69 p. — Bedeutung des Angestelltenschutzes (Signification de la protection des employés).

SOURCES : Ludwig Brügel, Geschichte der œsterreichischen Sozialdemokratie (Histoire de la social-démocratie autrichienne). — F. Nekula Berton, Karl Pick. Aus seinem Leben, aus seinem Werke (K.P. sa vie, son œuvre), Vienne, 1967, 103 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément