KIEFFER Nicolas [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 8 avril 1859 à Altwiller (Bas-Rhin). Célibataire, menuisier, anarchiste parisien.

Nicolas Kieffer avait servi pendant 3 ans dans l’armée allemande. Il fit une déclaration d’étranger le 15 janvier 1889 et le 31 octobre 1893. Il demeurait alors 11 rue des Vignolles.
Nicolas Kieffer travaillait comme menuisier chez Dubar, ébéniste 127 rue d’Allemagne, chez Daguenet, 5 rue des Haies puis dans une maison de menuiserie située 8 rue de Bellevue.
Le 12 septembre 1891, le tribunal correctionnel de la Seine le condamna à 6 jours de prison pour outrages aux agents.
Quand il travaillait chez Daguenet, celui-ci organisait des réunions anarchistes dans son atelier et Kieffer s’y montrait assidu. Il était en relation avec Faivre qui parlait sans cesse de la nécessité de supprimer les bourgeois et les patrons.
Le 23 février 1894, le commissaire Poëte du quartier de la Villette voulut faire une perquisition chez Kieffer, au 12 rue Mathis mais Kieffer avait quitté ce garni depuis 15 jours et son domicile n’était pas connu.
Le 30 juin 1894, le préfet de police délivra un mandat de perquisition et d’amener à son encontre pour association de malfaiteurs. Le 1er juillet 1894, à quatre heure du matin, le commissaire de police du quartier du Combat, se présenta à son domicile 72 rue Compans dans un garni tenu par un nommé Donzel, sur le livre de police de ce dernier, il était indiqué que Kieffer venait du 11 rue des Vignolles. Kieffer demeurait au rez de chaussée, chambre n°2. La perquisition ne fit découvrir que quelques lettres.
Kieffer fut arrêté et incarcéré à Mazas le 4 juillet, il fut libéré le 6 juillet.
N’ayant pas opté pour la nationalité française, il avait été expulsé de France par arrêté du 12 juillet 1894.
Le 4 juillet 1895, le juge d’instruction Meyer délivra une ordonnance de non lieu dans l’affaire d’association de malfaiteurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article198144, notice KIEFFER Nicolas [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 13 décembre 2017, dernière modification le 21 décembre 2017.

Par Dominique Petit

SOURCES :
Arch. de Paris D.3 U6 51 — Arch. Préf. pol. Ba 1500 — Etat signalétique des anarchistes étrangers expulsés de France, n°6, août 1894.

ICONOGRAPHIE : Metropolitan museum of art. Alphonse Bertillon. Albumens silver prints. Photographs.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément