LATIMIER Joseph, Yves, Marie

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 27 mai 1902 à Loudéac (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor) ; abattu par les Allemands le 4 juillet 1944 à Loudéac ; ouvrier agricole ; membre du BOA (Bureau des Opérations Aériennes).

Fils de Pierre Latimier et de Marie Le Goff, Joseph Latimier épousa Denise Josselin. Ouvrier agricole, il demeurait La Ville des Noëlles en Loudéac.
A l’initiative du commandant Adolphe Eugène Marie Vallée, pharmacien à Lannion, un maquis fut installé en bordure de la forêt de Loudéac, le groupe fut sous le commandement de [Max Rouault, « Maurice Farine », secondé par Georges Coupeaux tous deux de Loudéac. Le 4 juillet 1944, en bordure de la forêt de Loudéac aux lieux-dits La Ferme de la Porcherie et Saint-Guillaume, les maquisards furent surpris par l’arrivée des militaires allemands. Sept d’entre eux furent tués au combat ou assassinés : André Jouet, Rolland Bernard, Max Rouault « Maurice Farines », Georges Paumier, Joseph Latimier, Georges Coupeaux et René Le Bellec. Entre le 4 et le 7 juillet 1944, leurs corps furent découverts.
Joseph Latimier avait 42 ans. Son nom figure sur La stèle à la Porcherie à l’Orée de la Forêt en Loudéac ; sur Le Monument de La Porcherie à l’Orée de la Forêt en Loudéac ; sur Le Monument de La Résistance et de la Guerre 1939-1945, place du général De Gaulle en Loudéac.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article202359, notice LATIMIER Joseph, Yves, Marie par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 12 juillet 2018, dernière modification le 3 septembre 2018.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor 2W236 – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944, Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n°10 (2004) et n°11 (2005).

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément