BELLAIR Roger

Par Claude Delasselle

Né le 2 avril 1914 à Paris (Ve arr.), exécuté sommairement le 25 août 1944 à Chemilly-sur-Yonne (Yonne) ; résistant FTP.

Roger Bellair, résidant à Migennes, était membre du groupe FTP « Revanche » de Brienon (Yonne). Le 25 août 1944, il effectuait une patrouille dans le village de Chemilly-sur-Yonne en compagnie d’un autre résistant, Aimé Borel, lorsque les deux hommes furent surpris par l’arrivée d’une colonne allemande en retraite et capturés. Roger Bellair fut frappé puis fusillé contre le mur d’une maison de Chemilly-sur-Yonne. Aimé Borel fut emmené sur la route de Seignelay et fusillé à l’orée d’un bois.
Le nom de Roger Bellair figure sur une plaque apposée sur le mur de la maison de Chemilly-sur-Yonne où il fut exécuté, sur le monument aux morts de Migennes et sur le monument des déportés et fusillés de l’Yonne à Auxerre. Une rue porte son nom à Chemilly-sur-Yonne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article202518, notice BELLAIR Roger par Claude Delasselle, version mise en ligne le 30 avril 2018, dernière modification le 30 avril 2018.

Par Claude Delasselle

SOURCES : Robert Bailly, Si la Résistance m’était contée, Éd. ANACR-Yonne, 1990, page 487. — Sites internet : Mémorial GenWeb ; SHD, dossiers administratifs de résistants (GR 16P 44618).

Version imprimable Signaler un complément