HUBERT André, Louis

Par Frédéric Stévenot

Né le 4 avril 1916 à Ribemont (Aisne), mort le 2 septembre 1944 à Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy (Aisne) ; résistant FFI.

Fils d’Alcide Joseph Hubert et de Marie Clémentine Pelat, André Hubert se maria avec Denise Thérésa Christiane Lefèvre.

André Hubert appartenait au groupe F182 de Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy, quand il fut tué lors des combats pour la libération. Il fut reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 54663).
Son nom figure sur le monument aux morts de Ribemont, de Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy et d’Origny-Sainte-Benoîte (Aisne). C’est dans le cimetière de cette dernière localité que son corps fut inhumé.
André Hubert fut reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 40699), et homologué FFI (GR 16 P 297542).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article203120, notice HUBERT André, Louis par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 15 mai 2018, dernière modification le 15 mai 2018.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Généalogie Aisne ; Mémoire des hommes.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément