PIN Fernand, Alphonse, Jean, Baptiste

Par Frédéric Stévenot

Né le 14 octobre 1925 à Vendhuile (Aisne), fusillé le 2 septembre 1944 à Busigny (Nord), résistant FFI.

Le 2 septembre, chargé de surveiller un employé des chemins de fer allemand fait prisonnier, avec d’autres jeunes, Fernand Pin fut capturé et fusillé près de l’étang de La Haïre, à la sortie de Busigny.
« Fusillé par les allemands », Fernand Pin fut reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 134623), et fut homologué FFI et DIR (GR 16 P 478517). La médaille de la Résistance lui fut décernée à titre posthume (décret du 3 sept. 1959, JO du 9).

Il figure sur une plaque commémorative a été inaugurée à Busigny, place des Berceaux, et sur le monument en forme de croix fut érigé sur la route de Becquigny, à La Haïre.
Sa photographie figure dans un encadrement apposé dans la mairie d’Étreillers (Aisne), avec d’autres fusillés et exécutés de la région.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article203155, notice PIN Fernand, Alphonse, Jean, Baptiste par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 17 mai 2018, dernière modification le 15 août 2018.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. Liste des médaillés de la Résistance à titre posthume (ap. 1948). — Sites Internet : Mémoire des hommes ; Mémoire GenWeb.

ICONOGRAPHIE : Mémorial GenWeb

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément