LAMOUR Jean, Marie

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Âgé de 61 ans ; mort par noyade le 23 avril 1944 ; à Tonquédec (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) en tentant de fuir les militaires allemands ; cultivateur ; civil.

À Tonquédec, le 23 avril 1944, au cours d’une opération de police, les militaires allemands rassemblèrent des hommes arrêtés le long de la rivière Le Guer. Jean Lamour croyant que les Allemands allaient le fusiller, se jeta à l’eau et se noya. Il n’a pu être ramené à la vie, il avait 61 ans.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article203456, notice LAMOUR Jean, Marie par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 16 juillet 2018, dernière modification le 5 septembre 2018.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236. – Archives de l’ANACR. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 10 (2004) et n° 11 (2005).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément