LE CHEVILLER Eugène, François, Marie

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 25 avril 1920 à Ploërmel (Morbihan), décédé des suites de ses blessures le 23 août 1944 à Auray (Morbihan) ; couvreur ; FFI.

Eugène Le Cheviller était le fils François Marie Le Cheviller, décédé, et de Marie Josèphe Guillam, journalière. Célibataire, il était domicilié à Ploërmel (Morbihan), où il exerçait la profession de couvreur. /br>

Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) au sein du 2e Bataillon FFI du Morbihan commandé par Yves Le Garrec [pseudonyme dans la Résistance : commandant Yves]. Le 23 août 1944, son groupe positionné avec des mitrailleuses rue des quais à Étel fut repéré depuis le haut du château d’eau par des soldats allemands qui tirèrent au mortier. Eugène Le Cheviller fut grièvement blessé et mourut quelques heures plus tard à l’hôpital d’Auray.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Dans le Morbihan, le nom d’Eugène Le Cheviller, orthographié « Cheviller », est inscrit sur le monument dédié aux FFI du 2e Bataillon du Morbihan à Auray, et sur le sur le monument aux morts de Ploemel.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204278, notice LE CHEVILLER Eugène, François, Marie par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 12 juin 2018, dernière modification le 13 mai 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le mémorial FFI d’Auray
Sur le mémorial FFI d’Auray
SOURCE  : Photos Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC21P 44 571. — SHD, Vincennes GR16P 349 218. — Le Télégramme de Brest, 25 août 2014 — Mémorial GenWeb — État civil, Ploërmel (transcription de l’acte de décès) ; Auray (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément