ROUGIER Roger

Par Dominique Tantin

Né le 24 mars 1910 à Anais (Charente), mort le 23 août 1944 à Anais ; cultivateur ; victime civile.

Roger Rougier était le fils de Jean Rougier et de Marie née Couty. Il était domicilié dans la commune d’Anais, traversée par la RN10, axe principal du repli des Allemands en cette fin août 1944. Il y fut tué vers 17h au lieu-dit La Touche, peut-être en représailles, suite à un combat entre un détachement allemand et un groupe de maquisards. Toutefois, l’acte de décès évoque une mort « accidentelle ». Périt avec lui Marcel Rougier, né en 1913.
Il obtint la mention Mort pour la France (2 novembre 1945). Son nom est inscrit sur le monument aux Morts d’Anais.
Si vous possédez des informations sur cette victime, merci de contacter le Maitron des Fusillés.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204288, notice ROUGIER Roger par Dominique Tantin, version mise en ligne le 12 juin 2018, dernière modification le 13 juin 2018.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Hontarrède, La Charente dans la Seconde Guerre mondiale, Dictionnaire historique, Saintes, Le Croît vif, 2004, p. 295. — MémorialGenWeb. — acte de décès communiqué par la mairie d’Anais.

Version imprimable Signaler un complément