GALY Paul, Henri, Louis, Marius

Par Claude Delasselle

Né le 9 mai 1911 à Saint-Juéry (Tarn), mort au cours d’un combat le 23 août 1944 à Villiers-sur-Tholon (Yonne) ; gendarme ; résistant de l’ORA.

Stèle de Villiers-sur-Tholon
Stèle de Villiers-sur-Tholon

Paul Galy, originaire du Tarn, était pendant l’Occupation gendarme dans le département de l’Yonne. Selon son dossier militaire, il fut homologué résistant FFC au sein du réseau Jean-Marie Buckmaster, à dater du 1er décembre 1943. Mais il est indiqué aussi comme ayant appartenu à l’ORA, au sein du groupe « Chevalier » puis au sein du groupe « Chevreuil », où il aurait combattu du 15 août 1944 à sa mort le 23 août 1944. Le groupe « Chevreuil », fondé et commandé par un ancien militaire auxerrois, Jean-Louis Antier, était très actif dans la région comprise entre Auxerre et Joigny dans l’été 1944. Rattaché d’abord à l’ORA, il s’était rapproché de Libération-Nord puis du réseau Jean-Marie Buckmaster, implanté dans l’Aillantais, dans le but d’obtenir les armes que les deux autres organisations ne pouvaient pas lui fournir.

Le 23 août 1944, alors que de nombreux convois allemands en retraite sillonnaient le département de l’Yonne partiellement libéré, un corps-franc du groupe « Chevreuil » attaqua un convoi hippomobile allemand à proximité du village de Villiers-sur-Tholon. Au cours de ce combat, le sous-lieutenant Paul Galy fut tué. Un autre membre du corps-franc, Émile Lebourg, fut grièvement blessé ; transporté à l’hôpital de Joigny, il y mourut de ses blessures le même jour.

Le nom de Paul Galy figure, avec ceux d’Émile Lebourg et d’Antonio De Abreu (résistant du groupe Bayard, tué le même jour près du village de Béon), sur une stèle édifiée à 500 mètres du village de Villiers-sur-Tholon, le long de la D 145 reliant ce village à La Ferté-Loupière. Il figure aussi sur le monument aux morts de Villiers-sur-Tholon, sur celui d’Auxerre, sur une plaque apposée à la caserne de gendarmerie de la rue des Migraines à Auxerre, et enfin sur le monument des déportés et fusillés de l’Yonne à Auxerre. Il fut décoré à titre posthume de la Légion d’honneur et de la Croix de guerre et a obtenu la mention « Mort pour la France ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204295, notice GALY Paul, Henri, Louis, Marius par Claude Delasselle, version mise en ligne le 13 juin 2018, dernière modification le 13 juin 2018.

Par Claude Delasselle

Stèle de Villiers-sur-Tholon
Stèle de Villiers-sur-Tholon

SOURCES : AVCC Caen, 21P 188639.— SHD Vincennes, 16P 241070. —Bailly Robert, Si la Résistance m’était contée, Éd. ANACR-Yonne, 1990, p. 480. — Mémorial GenWeb.

Version imprimable Signaler un complément