BRISSET Victor

Par Jean Quellien

Né le 23 octobre 1882 à Athis (Orne), massacré le 18 août 1944 à Saint-Loup-de-Fribois (Calvados) ; ouvrier ; victime civile.

Victor Brisset fut ouvrier de fromagerie à Saint-Loup-de-Fribois. Pour des raisons inconnues, il fut massacré par des soldats allemands battant en retraite le 18 août 1944, en compagnie d’Abel Guérin*. Les corps, sommairement enterrés au hameau de la Fabrique, seront découverts quelques jours plus tard.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204301, notice BRISSET Victor par Jean Quellien, version mise en ligne le 13 juin 2018, dernière modification le 13 juin 2018.

Par Jean Quellien

SOURCE  : Centre de recherche d’histoire quantitative de l’Université de Caen, Quellien J. [dir.], Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados, Caen, Conseil Général du Calvados, 2004

Version imprimable Signaler un complément