CONSTANT Abel, François

Par Dominique Tantin

Né le 13 octobre 1924 à Le Vieux Cérier (Charente), exécuté sommairement le 16 septembre 1944 à Ferrières (Charente-Maritime) ; résistant FFI-FTPF, régiment Ricco, brigade Demorny.

Fils de François Constant (né le 21 septembre 1890 à Saint-Gervais en Charente) et de Mélanie née Croizard née le 17 juillet 1899 à Alloue en Charente), Abel Constant était célibataire et domicilié au Petit Fresquet à Angoulême (Charente).
Il rejoignit la résistance au sein du groupe FTPF Ricco, du nom d’Angelo Ricco, ancien officier italien et brigadiste, commandant le 1er régiment FTP de Dordogne. Cette unité participait au début de septembre 1944 au harcèlement et à la poursuite des troupes allemandes en repli vers ce qui allait constituer la poche de La Rochelle.
Le 16 septembre 1944, dans la commune de Ferrières traversée par la RN 11 Niort-La Rochelle, les Allemands massacrèrent neuf civils en début de journée, et affrontèrent l’après-midi un détachement de la brigade Demorny. Douze (voire quinze) FTP trouvèrent la mort en action ou, prisonniers, furent exécutés sommairement, après avoir été suppliciés, ce qui semble avoir été le cas d’Abel Constant, dont le procès-verbal d’exhumation fait état de " mâchoire et bassin fracturés".
Abel Constant, qui obtint la mention Mort pour la France, repose aujourd’hui dans la crypte (alvéole 10) du mémorial de Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente).


Voir Ferrières (16 septembre 1944)

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204310, notice CONSTANT Abel, François par Dominique Tantin, version mise en ligne le 13 juin 2018, dernière modification le 13 juin 2018.

Par Dominique Tantin

SOURCES : SHD-AVCC Caen, AC 21 P 48219 (à consulter). — SHD-Vincennes, GR 16 P 140591 (à consulter). — état civil et PV d’exhumation. — MémorialGenWeb.

Version imprimable Signaler un complément