REBOA Françis

Par Annie Pennetier

Militant et résistant communiste dans les Alpes-Maritimes ; épicier.

En 1942, Reboa était un cadre du Parti communiste clandestin, de la MOI et des FTP à Nice.
Francis Reboa et sa femme Yvonne tenaient une épicerie à Nice. Yvonne participa en avril 1943 à une manifestation de femmes pour le ravitaillement et fut dénoncé . Francis Reboa était responsable des bios des résistants communistes qu’il gardait dans sa cave.Une perquisition permit la découverte d’une quarantaine de biographies. Francis réussit à s’enfuir par la fenêtre en passant par l’immeuble voisin, Yvonne fut arrêtée et déportée. N’ayant pu prévenir ses camarades, la police procéda à de nombreuses arrestations dans les jours suivants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204332, notice REBOA Françis par Annie Pennetier, version mise en ligne le 14 juin 2018, dernière modification le 16 octobre 2018.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Henriette Dubois, "Nelly". En résumé... nous devons témoigner. Une vie militante... toujours en prise avec les événements, dactylographié, 78 p. + annexes, déposé à la bibliothèque du Musée de la Résistance des Alpes-Maritimes.p. 49

Version imprimable Signaler un complément