HASTIER Henri

Par Dominique Tantin

Né le 29 mars 1914 à Champagnac-la-Rivière (Haute-Vienne), mort en action le 1er août 1944 à Chabanais (Charente) ; ouvrier agricole ; résistant FTPF.

Henri Hastier travaillait dans une ferme à Chirac (Charente). Il rejoignit les FTP du maquis Bernard (pseudonyme du commandant Bernard Le Lay, chef du maquis de Pressac).
Le 1er août 1944, à Chabanais et aux environs, les maquisards de Bernard affrontèrent une colonne de répression d’Allemands et de miliciens. Henri Hastier fut l’un des huit résistants tués au combat.
Il obtint la mention Mort pour la France. Son nom – omis sur la stèle du Brédin - est inscrit sur une autre stèle, individuelle, installée à l’endroit même où il fut abattu par les Allemands, sur une propriété privée aux "Rivauds".


Voir Chabanais (1er août 1944)

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204501, notice HASTIER Henri par Dominique Tantin, version mise en ligne le 19 juin 2018, dernière modification le 19 juin 2018.

Par Dominique Tantin

SOURCES : SHD-Caen, AC 21 P 51277 (à consulter). — Mémoire des Hommes. —MémorialGenWeb. — La Charente Libre, 8 février 2013, « L’oublié du Brédin »

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément